LA DEMANDE

Jessie claqua la porte et enleva d'un coup de pied dans le vide ses talons, excédée. Elle qui avait travaillé si dur pour ce concours, elle avait même du rapiécer sa robe pour y faire rentrer son ventre, quelle humiliation... Jessilina n'avait même pas accédé à la finale, et voilà qu'elle se mit à pleurer, peut être à cause des hormones, peut être à cause de ce fichu bébé qui lui gâchait d'ores et déjà la vie? James et ses amis Pokémons restaient en retrait, derrière la porte mi-close, lorsqu'il ordonna à Miaouss et Qulbutoké de rester en retrait et s'avança vers Jessie, empaquetée dans sa robe...

"- Je suis tellement fier de toi...
- Tu parles, j'suis ridicule!"

Elle commença à se lever, décidée à sortir du backstage de ce satané concours, afin de ne pas se faire remarquer en larmes, après un échec cuisant, par ses concurrents, lorsque James lui attrapa la main 

"- Tu n'es pas ridicule, le concours était probablement truqué!
- Fiches moi la paix!

- Eh attend... S'IL VOUS PLAIT, UN PEU D'ATTENTION...! Jessie..."

Le visage décontenancé et rouge de honte de la jeune femme se fendit d'un large sourire crispé tandis qu'elle brassait de l'air de ses mains comme pour balayer ce malaise et lui signifier "James, arrête c'est bon, les gens ont compris que j'avais perdu, viens on rentre, tu me mets mal à l'aise...." Mais le jeune homme savait exactement ce qu'il faisait et justement, même si elle n'avait pas gagné ce stupide ruban, elle aurait encore mieux, une récompense plus belle encore, plus précieuse, et qu'elle n'oublierait pas. Il avait senti le déclic, sans vraiment savoir pourquoi, il ressenti le besoin de le faire, là, maintenant. 

"-Tu es tellement belle et je... -Il se mit à fouiller nerveusement dans sa poche- Jessie..."

La jeune femme n'eut pas le temps de répondre que son équipier descendit doucement, posant un genou à terre face à elle, devant tout le monde, fier

"-Oh non..."

Son coeur battait la chamade et elle sentait sa tête tourner et flancher dans les étoiles, plus rien n'existait autours d'elle, plus rien d'autre que James agenouillé devant elle, et son regard émeraude enfantin qui la dévorait, devant lequel se baladait sa mèche lavande rebelle, comme d'habitude

"-Il me semble que normalement on fait ça bien avant d'avoir des enfants mais euh.. que veux-tu, on n'fait rien comme tout le monde..." 

Il souriait comme un idiot, au bord des larmes, s'efforçant de rester serein et de ne pas fondre en sanglot, s'efforçant de faire abstraction du public qui ne disait plus un mot, essayant de lui faire une demande digne d'elle : belle, inoubliable, romantique et théâtrale... Il ne sentait plus son cœur battre tant il stressait, ses mains étaient terriblement moites et il commençait à regretter de s'être habillé comme ca, s'il avait su, il aurait mis un smoking... Miaouss pleurait déjà derrière la porte, auprès de Qulbutoké qui était dans tous ses états, se mouchant bruyamment et péniblement à l'aide de ses grosses pattes bleues. Le jeune homme reprit doucement sa respiration pour se calmer, il se sentait comme dans un rêve, comme si ce n'était pas lui qui agissait tant c'était fou, incroyable... Il la regardait sans pouvoir s'empêcher de divaguer, de la revoir gamine, la première fois qu'il l'a vit à l'école, rêveuse au fond de la classe... Ils ne se parlaient pas mais il la croisait de temps en temps, souvent... En fait, il faisait tout pour la croiser, tout comme intégrer le gang des bicyclettes... Quelle idiotie. Elle lui semblait si sure d'elle et forte à cette époque... Et dire qu'il était allé jusqu'à s'inscrire dans cette stupide école de comédie afin de l'aborder pff... Et finalement la Team Rocket : son dernier recours, son seul espoir, et aussi sa chance de la rencontrer... Sa Jessie... Ils avaient tant de rêves quand ils se sont lancés dans cette aventure... Il caressa doucement sa main sans la lâcher des yeux : c'était toujours la même et elle était en même tant si différente... Ses longs cheveux tombaient sur son épaule droite, comme une vague, et il avait réussi à la faire sourire. Il repensait à toutes ces années de mauvais tour, à leurs échecs, leurs galères, à elle, vêtue de son uniforme avec ses cheveux gominés en arrière, sa coiffure légendaire... "Nous sommes de retouuur!" et alors il reprit tandis qu'elle restait figée, tremblante

"-Un jour... je t'ai dis que je ferai tout pour ne jamais te décevoir et je..." 

Il sentait qu'il avait une boule dans la gorge, il allait pleurer et ce n'était vraiment pas le moment... Miaouss et Qulbutoké restaient silencieux et stoïques, comme s'ils étaient tous face à une toile de cinéma, subjugués par une scène d'amour romanesque, tandis que les concurrents au concours ne bougeaient plus d'un poil.

Jessie ferma les yeux, fronçant les sourcils quelques secondes pour ne pas pleurer, ne pas perdre la face tandis qu'il ravala doucement ses sanglots 

"... on a réussi, Jessie... On devenu la meilleure équipe de tous les temps... Tu es ma partenaire... pour l'éternité, et je... je ne voudrais personne d'autres que toi, je n'ai jamais voulu personne d'autres et je... je t'aime... Jessica..." 

James ne détachait pas son regard embué d'elle, s'efforçant de rester digne...

"...et je te le demande aujourd'hui, devant tout le monde... -il fit rouler la bague entre ses doigts et la dévoila aux yeux de Jessie qui s'empressa de lever les yeux au ciel en se mordillant fébrilement la lèvre inférieure, afin de ne pas fondre en larmes- afin de hm... de protéger le monde... de la dévastation..."

La jeune femme avait envie de rire et en même temps d'hurler, de pleurer, de lui sauter dessus et de l'engueuler d'autant l'embarrasser devant tout le monde

"- Relève toi crétin..., grogna t elle à voix basse entre ses dents, bien trop gênée bien qu'aux anges
-Afin de rallier tous les peuples à notre nation... afin de répandre l'amour et la vérité, et d'étendre notre pouvoir jusqu'à la Voie lactée...
- Jessie..., gémit elle entre ses larmes qu'elle contenait au maximum tandis que Miaouss avait déjà versé l'équivalent lacrimal de l'océan Pacifique 
- James...", lui répondit il en souriant tendrement comme un enfant, serrant un peu plus fort sa main douce entre ses doigts tremblants 

"J'suis là miaoussi...!, gémit le chat qui pleurait comme une madeleine, tandis que son acolyte lui tapota le dos gentiment 
- Quuulbutoké..."

"- La Team rocket plus rapide que la lumière..., murmura encore Jessie, qui, en récitant cette vieille rengaine, se rendit soudain compte d'à quel point elle était ridicule...
- Je veux me marier avec toi Jessica..."